Gækkebrev: la lettre de Pâques

Chaque année, quelques semaines avant Pâques, mon mari reçoit de drôles de lettres, pleines de trous, parfois avec un perce-neige dedans et sans que l’expéditeur soit nommé. Ce sont des gækkebrev: les lettres de Pâques!
Venez découvrir avec moi une des traditions danoise et son histoire.

Un peu de vocabulaire:

Et brev: c’est une lettre

At gække: se moquer de/ tromper / caqueter

En vintergæk: un perce-neige

L’ancêtre: Bindebreve

Une tradition allemande datant du 17ème siècle est celle qui a inspiré la gaekkebreve.

La bindebrev, c’est une lettre en rime, contenant une énigme et deux noms de personnes, ces dernières étant « liées » tant qu’elles n’avaient pas trouvé l’énigme. Ces lettres étaient souvent très décorées.

Une autre signification

Les gaekkebrev apparaissent au cours du 18 eme siècle, elles sont souvent envoyées par des adolescents/ jeunes adultes dans une ambiance un peu romantique, vu qu’elles étaient envoyées à de bons amis, ou à un amoureux.

La différence avec le bindbrev, c’est que la seule énigme est celle du nom à deviner. Le tout accompagné d’un poème. 

La aussi comme pour fastelavn, cette tradition est petit à petit devenue une tradition qui est faite majoritairement par les enfants.

Mes enfants les font à l’école pendant leur cours de danois. Et ce n’est que mon mari qui les reçoit. Il adore les recevoir, et ensuite faire semblant de ne pas savoir qui les a envoyer (quoi que nos deux grandes ont chacune 9 lettres dans leurs prénoms et nos deux plus jeunes en ont 8 chacune, le doute est toujours là!).

Une des gaekkebrever reçue cette année. Le Perce-neige a eu le temps de séché.

Un peu de poésie

Pour accompagner la gaekkebrev, sont souvent inscrit quelques vers, plus ou moins long.

Cela peut -être:

Mit navn det står med prikker
pas på det ikke stikker.

Mon nom est écrit avec des points
Attention, cela ne pique pas.

Ou alors:

En dag jeg fandt en vintergæk,
men samme dag mit navn blev væk,
nu må du bruge din forstand,
og se, om du det gætte kan.

Un jour j’ai trouvé un perce-neige,
Mais le même jour mon nom à disparu,
Maintenant tu dois utiliser ton esprit (compréhension/imagination),
Et voir, si tu peux le deviner.

Certains sites proposent ainsi pleins de vers que l’on peut écrire sur les lettres, à vous de choisir. 
Ce site en propose 19 différents .

Pourquoi un perce-neige?

Tout simplement parce qu’au Danemark, c’est une des seules fleurs qui est présente. Le printemps n’est pas encore là (même si les Danois considèrent que dès le 1er mars, c’est le printemps!).

Des perce-neiges

Deviner le nom.

La personne qui reçoit doit deviner avant Pâques qui lui a envoyé cette lettre.

Si à Paques, elle n’a pas réussit à trouver le bon nom, elle doit donner un oeuf en chocolat à la personne qui se dévoilera alors.

Si elle trouve avant, ce sera alors elle qui recevra un oeuf au chocolat

.

Une tradition toute douce

C’est donc une douce tradition pour Pâques, parfaite pour les gourmands, qui amène de la joie tout le mois/les jours précédant Pâques dans notre famille.  C’est très hyggelig.

Petite scène qui a lieu une à deux fois par semaine en ce moment:

“Qui a écrit cette gaekke breve? 
Hum je ne sais vraiment, pas. Est ce que c’est toi qui l’a écrite?
Non? 
Ah mince alors, il faut que je trouve, je voudrais bien avoir un oeuf cette année”

(Et là deux petites filles pouffent de rire!)

Comment faire sa propre gækkebrev ?

Prêt pour le pliage et le découpage
  1. Choisir une feuille de papier blanche ou de couleur. De préférence carrée.
  2. Plier la feuille tout d’abord en diagonale, pour former un triangle, puis replier autant de fois que vous le souhaitez.
  3. Prendre une paire de ciseaux et couper des formes. Attention, pensez à laisser un espace à un endroit pour pouvoir ensuite écrire le texte.
  4. Ouvrir de nouveau votre feuille. Découvrez le motif fait, vous pouvez coller le résultat sur une autre feuille de couleur différente pour faire ressortir le modèle créer.
  5. Prendre un stylo. Écrivez les vers, ou juste la phrase que vous voulez, et n’oubliez pas de laisser des points ou des traits pour marquer le nombre de lettres que votre prénom contient.
  6. Cueillir un perce-neige s’il y en a encore dans votre jardin et le mettre au milieu de la lettre.
  7. Replier la lettre et la mettre dans une enveloppe.
  8. Poser discrètement la lettre sur le bureau de la personne concernée ou dans sa boite au lettre.
  9. Attendre Pâques patiemment.
    Prévoyez un oeuf en chocolat en plus (pour chaque gækkebrev envoyée). Et attendez-vous à en recevoir un de la personne à qui vous l’avez donné (et vous voilà en possession de deux œufs en plus! Celui reçu et celui que vous deviez donner, miam!).
Il ne reste plus qu’à écrire

Et si vous n’avez pas le temps d’en faire une ou que vous n’êtes vraiment pas doué pour en découper, alors il est toujours possible d’en acheter de toute faite. Ou vous pourrez simplement écrire. Puis suivre les instructions à partir du point 5.

Pour continuer

Si vous voulez connaitre l’histoire du Hygge, cliquez ici!

Si vous ne savez pas comment prononcer le mot hygge, cette vidéo est faite pour vous: Cliquez ici!

Pour me suivre sur les réseaux sociaux, je vous invite à cliquer sur les liens ci-dessous.

A vous de voir ceux qui vous conviennent, et si vous le souhaitez, me suivre sur l’un ou tous!

Instagram

Twitter

Pinterest

Facebook

Tumblr

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.