Un jour férié : Store bededag

Les jours fériés sont généralement attendus et appréciés dans les différents pays. En tout cas, je me souviens, enfant, les attendre avec impatience (un jour d’école en moins!). Et encore maintenant en tant qu’adulte, ce sont des jours que j’apprécie (bon même si avec mon contrat de travail, jour férié ou non, cela ne change rien). Mais dans tous les cas, c’est synonyme de moments en famille et donc propice au hygge.
En étant au Danemark, j’ai fait la connaissance d’un jour férié particulier: Store bededag

Traduction

Si l’on décortique les mots, il y en a 3 qui ressortent:

Stor  qui veut dire grand / gros suivant les mots qui l’accompagnent. Dans ce cas précis, il s’agit de grand.

Bed qui signifie prier 

et bede  = une prière

Dag qui veut dire jour /journée.

Store bededag c’est donc le grand jour des prières.

 Quand?

Le jour férié Store bededag est toujours le quatrième vendredi après Pâques et donc 3 semaines avant la Pentecôte. 

Cette année, en 2021, ce sera le 30 avril.

En 2022, ce sera le 13 mai.

Puis en 2023, le 5 mai,…

Qu’est-ce que c’est?

Suite à la réforme mise en place par Christian III en 1536, la religion d’État est devenue le protestantisme. Les prêtres catholiques devant soit se convertir soit partir du pays.

Malgré ces actions, de nombreuses fêtes catholiques et jours de prières continuaient d’être célébrées par les habitants.
Fêtes pendant lesquelles les personnes les fêtant ne travaillaient pas forcément. 

Par exemple, chaque mercredi était un jour de jeûne à la campagne.

Ces jours de pénitence, de prière et de jeûne étaient courants au Danemark avant la Réforme. Même si ces derniers étaient censés avoir été supprimés par la réforme. L’habitude était tellement ancrée qu’ils ont continué et certains ont même été créés après cette dernière.

Comme par exemple, le fait que le Roi du moment (Christian IV) ai participé à une guerre, à fait qu’un jour hebdomadaire de pénitence a été imposé.

Hans Bagger

Hans Bagger a été évêque de Roskilde de 1675 à 1693.

Roskilde qui fut la capitale du Danemark jusqu’au XV ème siècle, et où se trouva pendant plusieurs siècles la seule cathédrale au Danemark. D’ailleurs c’est là que sont enterrés les Rois et Reines danois.

Hans Bagger décida lors de sa mise en poste de créer trois jours de prière.

Le 27. mars 1686 avec le soutien du Roi Christian V , sur ces trois jours, un fut choisi. C’est celui qui regroupe tout l’ensemble des autres jours de pénitence et prière sur toute l’année. Un décret royal a d’ailleurs été écrit pour appuyer cette décision. 

En 1770, un autre décret royal pour réduire les jours fériés religieux a été édicté, faisant que cela a souvent été confondu comme étant la date de création de Store Bededag.

Un jour qui a évolué

Store Bededag commençait auparavant la veille : dès 18h, les cloches sonnaient pour prévenir tout le monde. Les commerces devaient s’arrêter. Et chacun devait prier, et jeûner. Le but était de faire que le lendemain, lorsque les personnes assistaient aux offices, elles étaient sobres!

Personne ne devait travailler, jouer, ou même voyager ce jour-là. Comme c’était censé regrouper tous les autres jours de pénitence de l’année, il fallait que l’effet soit plus fort et donc marquer les esprits pour être respecté.

Mais au fil des siècles, la façon d’aborder Store Bededag a évolué, devant ainsi le jour férié national que les danois connaissent aujourd’hui.

Des traditions vivantes

Aujourd’hui les seules traditions qui existent encore liées à ce jour sont:

De marcher le long de Langelinie (là où se trouve la petite sirène). Auparavant les habitants de Copenhague marchaient le long des remparts le jour de Store Bededag, mais vu qu’aujourd’hui ces derniers ont disparu…
Ce n’est pas une pratique qui est vraiment suivie. D’abord parce qu’elle ne concerne que les personnes habitant Copenhague, et d’autre part parce que Langelinie est un endroit où il est habituel de se balader les jours fériés et les week-end!

La deuxième tradition et celle qui est vraiment la plus respectée. C’est de manger des petits pains préparés la veille que l’on réchauffe : “Varme Hveder”.

On trouve ces derniers vraiment partout la veille et le jour de Store Bededag, que cela soit en boulangerie ou en supermarché. Ils ont un petit goût de cardamome, et il faut vraiment les manger le jour même, car ils sèchent très vite!

Varme hveder !

Anecdote amusante

Le nom Store Bededag n’était pas le nom initialement choisi.
C’était : « ekstraordinær, almindelig bededag »  c’est à dire “ le jour extraordinaire et ordinaire de prière” 

Sinon les autres jours fériés au Danemark sont: 

  • Jour de l’an
  • Jeudi Saint
  • Vendredi Saint
  • Dimanche de Pâques
  • Lundi de Pâques
  • Fête du Travail  (1 mai)
  • Jour des prières (Store Bededag)
  • Jeudi de l’ascension
  • Lundi de pentecôte
  • Noël
  • Saint Etienne (le 26 décembre) les Danois fêtent plus le fait que cela soit le jour après Noël

Pour continuer

Pour connaitre l’histoire du Hygge, cliquez ici!

Vous voulez connaitre un peu mieux le Danemark à travers certains de ses desserts: c’est ici

Comment se prononce le mot hygge ? cette vidéo est faite pour vous: Cliquez ici!

Pour me suivre sur les réseaux sociaux, je vous invite à cliquer sur les liens ci-dessous.

A vous de voir ceux qui vous conviennent, et si vous le souhaitez, me suivre sur l’un ou tous!

Instagram

Twitter

Pinterest

Facebook

Tumblr

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.