Ressentir le hygge! Partie 3 : Partager le hygge

Voici la troisième partie de cet arc sur ce qu’est que ressentir le hygge. Après avoir abordé pourquoi j’en étais venu à le faire, puis le lien entre le hygge et les émotions. Je continue ma réflexion et aborde maintenant le point suivant: Partager le hygge.
J’espère que vous prendrez autant plaisir à lire cette partie que les deux précédentes que vous pouvez trouver ici pour la partie 1 et là pour la partie 2.

Partager le hygge?

Est-ce que parce que quelque chose fait partie de notre bulle personnelle veut dire que l’on ne doit pas le partager aux autres?
Sous-entendu : le hygge c’est personnel, cela ne se partage pas.

On l’a vu précédemment: le hygge est différent pour chacun.
Les émotions, le ressenti sont personnels.
Là où certaines personnes vont vivre le hygge, d’autres ne le rencontreront pas.

Le hygge tout le monde le cite au Danemark

Habitant depuis 10 ans au Danemark et côtoyant des Danois depuis environ 22 ans, j’ai eu le temps de les entendre parler de leurs moments hygge et de se les souhaiter! 

“Det var hyggelig!” (c’était un moment très agréable plein de hygge)

“Hygge dig” (amuse-toi bien, profite-en bien)

“Criez-moins, Plus de Hygge”
“Tous devraient pouvoir être ici”
Signe se trouvant au sol sur Enghave Plads à Copenhague

Les Danois sont donc très vocaux concernant le hygge. Ils en parlent beaucoup, ils s’en servent pour promouvoir des choses dans les publicités, ou des magasins.
Ils le vivent et, c’est leur propre définition et ressenti du hygge qui entre en jeu pour chacun. 

D’ailleurs si vous avez envie de connaître comment se décline le mot hygge je vous invite à lire l’article suivant: Définition de hygge et des termes dérivés.

Hygge va après ce dernier vite faire partie de votre vocabulaire quotidien!

Et puis aussi il y a des moments hygge qui n’existent que parce qu’on les partage avec d’autres personnes.

Tout le côté hygge “social” ne peut avoir lieu d’être que s’il y a d’autres personnes avec nous.

Imaginer une soirée jeu avec des amis, des boissons sympas, de quoi grignoter, des rires, la joie d’être ensemble. C’est une soirée qui peut être hyggelig! Mais elle ne l’est que parce que justement nous sommes entourés d’amis. C’est un hygge qui ne peut exister que dans le partage (de son temps, de sa joie, de sa bonne humeur,…).

Donc si on récapitule:

Les danois parlent beaucoup de Hygge.

Parfois le Hygge ne se vit que si on le partage.

Donc même si le hygge est un ressenti “personnel”, cela n’empêche en aucun cas de le partager avec les autres.

Un hygge différent pour chacun, impossible à partager?

Si nos propres émotions nous sont personnelles et que chacun a ses propres émotions, est-ce que cela veut dire qu’on ne peut pas ressentir un lien avec celles des autres?
Sous-entendu : comme le hygge est différent pour chacun, à quoi cela sert-il de le partager?

C’est là que pour moi entre la partie “société” du hygge.

Le hygge est différent pour chacun, c’est vrai, mais il y a souvent des choses qui peuvent se retrouver en commun.

Le côté “cosy” du hygge (s’assoir avec un plaid au coin du feu, avec un livre et une boisson chaude) rassemble d’ailleurs énormement de personnes. Cette représentation du hygge parle à ces dernières.

Et au Danemark, le hygge fait partie de la vie de la société: au travail, il est pris en compte avec la création d’espace qui le favorise, avec des activités organisées entre les employés.

Lors de création d’espaces extérieurs ouverts au public, ou de matériel publics (abribus, bancs,…) la vision pour rendre ces derniers plus “hygge” est toujours présente. Et c’est souvent aussi possible pour la construction de bâtiment. J’ai assisté à une exposition sur la création d’un nouvel hôpital pour enfants à Copenhague, et la dimension hygge faisait partie des points pour mettre en avant les choix faits.

Exposition sur le Hygge à la D.A.C (Design & Arkitektur Center)

Cela se retrouve dans le design danois: le besoin d’allier beauté, simplicité et praticité. C’est un peu cela le hygge dans les objets.

Partager le hygge, c’est donc aussi penser à créer des choses qui vont améliorer ou rendre plus agréables, des endroits, des objets,… 

De mon point de vue

Je trouve que le hygge est “contagieux”: plus on est au contact de ce dernier, plus l’on est heureux.
Et plus on le partage, plus on partage notre bonheur, plus les personnes avec qui nous le partageons vont elles-aussi le rencontrer et être heureuses, et vont nous renvoyer le bonheur.

Par rapport à ma démarche ici sur le blog:

J’ai lancé cette série d’article suite à la réaction d’un danois quand j’ai dis que j’avais un blog sur le hygge. Sa réaction, sans qu’elle soit négative, n’était pas forcément positive. Car il considérait que le hygge c’était personnel et que donc il fallait le garder tel quel.

Si ces remarques m’ont fait me questionner, c’est parce que c’était la première fois qu’un danois réagissait de cette manière. 

D’habitude, ils sont plutôt étonnés, intéressés voir même rient (car pour eux c’est un non-sujet, le hygge fait partie de leur vie).
Ce sont donc des réactions positives que je rencontre normalement.
Ma belle-famille danoise suis d’ailleurs ma page facebook ou je partage les moments hygge de mes journées (et partagent les leurs).

Pour moi, partager ce qu’est le hygge, c’est fournir des pistes pour que chacun puisse découvrir ce qui constitue le hygge pour eux et le vivre ensuite.
Je le vois comme une petite goutte pour ajouter du bonheur au monde.

Et ça je trouve que c’est chouette et hyggelig!

Glogg et Hygge
Stand de Boissons à Tivoli pendant la période de Noël

Pour continuer

Vous ne savez pas comment prononcer le mot hygge, cet article est fait pour vous: Cliquez ici!

Et si vous avez envie d’en savoir plus sur comment s’exprime le hygge au Danemark c’est ici!

Pour me suivre sur les réseaux sociaux, je vous invite à cliquer sur les liens ci-dessous.

A vous de voir ceux qui vous conviennent, et si vous le souhaitez, me suivre sur l’un ou tous!

Instagram

Twitter

Pinterest

Facebook

Tumblr

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
7 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.